Samedi  13 mars 2021

Florence, Philippe G., Marc B., Jean-François, Eric, Paul et Christine

Nous fûmes 7 à Saint-François-Longchamp (1600m) motivées par la récente chute de neige (au max 10 cm) et la fenêtre de soleil annoncée pour la matinée. Nous remontons  sous le télésiège du Lac de la Lune Bleue au départ de la station sans stress  puisque celui-ci ne démarrera pas !!!  Un vif cri interpelle les chevaux de tête pour stopper leur ascension verticale et leur ordonner une  bifurcation vers  la gauche pour rejoindre la montée vers le  col du cheval noir. Pour atteindre le col il faut remonter une pente soutenue puis raide (35°) sur la fin.  Au dire de Paul, c’est là qu’il faut donner un coup cul !!!

 Devant l’obstacle certains commencent déjà à négocier et proposent de laisser partie devant les  5 vaillants. Equipées de couteaux, nous démarrons la montée sans difficulté majeure grâce à une belle trace en lacets faite par des skieurs plus matinaux. La neige est dure mais les couteaux accrochent bien.  La pente se redresse, et nouvelle défection.

Nous voilà plus que 4, malheureusement plus pour longtemps. Dans une conversion aérienne, Paul  perd l’équilibre et fait une glissade de quelques mètres sans gravité puisqu’il repart rapidement…. Mais quelque chose ne va pas … quoi donc …. Et oui dans la chute les couteaux se sont fait la malle !!!! 

Il partira à la recherche du couteau perdu pendant que les 3 derniers atteindront enfin le col, accueillis par une vue magnifique sur les massifs environnants. Le vent froid au col nous pousse un peu plus haut (2600m) mais un troisième larron mais fin à sa montée.

Ils n’en restèrent donc plus que deux avec l’envie d’aller au sommet. Oui mais voilà les nuages approchent et surtout c’est un peu tard … C’est à ce moment que se font jour et  se ravivent les difficiles négociations de l’heure de départ aux Tuileaux !!! Il y a les lève-tôt et les lève-tard. Nous entamons donc la descente dans une alternance de fond dur avec de la fraiche dessus. Dans l’ensemble bonne descente sauf à l’arrivée dans la station où certains ont pris une piste semblable à une tôle ondulée …. Dure pour les jambes !!! Et d’autres plus expérimentés ont  trouvé une fin de descente  excellente car la piste était mieux orientée et donc assouplie. 

Finalement nous fûmes à nouveau 7 aux voitures, et tous contents de notre journée.

Col du Cheval Noir