Meylan ski de rando

le ski autrement

Mois : décembre 2019

Grand Rocher

Jeudi 12 décembre 2019

Catherine, Sylvie, Carine, Paul , Philippe G, Bruno, Marc B, Jean-luc, Cheick, Jean- Francois

Niveau de neige incertain à basse altitude,    BRA pas encore disponible, Chamrousse ouvert, du coup  la proposition du Grand Rocher fait l’unanimité pour une sortie annoncée sous le soleil.

Départ du Pré de l’eau à 8 h 30. Le parking est en travaux et en semaine il y a du monde dans ce coin.

A partir du col du Barioz, la route est fraichement dégagée jusqu’au foyer de ski de fond  (qui semble ouvrir cette fin de semaine). Ce sera le point de départ. Un départ du col n’est pas possible faute de neige.

Après… que du bonheur entre soleil généreux , sapins sous le soleil à la montée, vue imprenable , neige fraiche entre 20 et 40 cm .

Il y a bien sur l’épreuve de début de saison du dépeautage –  repeautage pour les gourmands que nous sommes de vouloir profiter de faire sa trace en dessous du grand Rocher. Quelques péripéties dans le groupe pour cet exercice … çà sent le début de saison. Mais il convient de rappeler que les peaux c’est sous les 2 skis et qu’elles sont utilisées pour toutes les montées.

On peut  a priori ranger les skis cailloux !

Cette descente en groupe à faire sa trace … super. 2 fois c’était un minimum.

Le temps d’un pique nique et retour aux voitures vers 14 h

voir les photos

Col du Sabot

7 décembre 2019

Le temps n’était pas annoncé comme étant merveilleux, mais « qui écoute la météo ne quitte pas le bistrot », donc nous étions 6 prêts à braver les éléments: Carine, Catherine, François, Guy, Matis le petit nouveau, et Paul l’initiateur/coordinateur/expert. Départ à 8h30 parce qu’on est pas des violents, et on monte à Vaujany sous un ciel radieux. Tellement radieux d’ailleurs, et ce depuis plusieurs jours, qu’il y a très peu de neige au niveau du parking de Villette. Mais on chausse quand même, très vite cela s’améliore et on monte dans un soleil chaud pour la saison. Au col du Sabot le vent est plutôt frisquet, mais on descend tout de suite sur 300 m dans le vallon nord, dans une neige de rêve qui ne s’est pas transformée. Bien sûr il faudra remonter les 300m, mais avec un picnic au milieu ça passe facilement. Belle descente, même si le versant sud est évidemment transformé, et tout le monde a réussi à préserver ses skis des méchants cailloux tapis sous la neige. On a cru que Matis ne mangeait pas bcp parce qu’il était pressé de repartir, mais en réalité il avait oublié son sandwich et n’a pas osé le dire. Du coup comme punition, c’est lui qui a payé le pot à la fin de la journée. Non quand même pas, c’était pour fêter son baptême MSR. Donc la moralité de la journée c’est qu’il faut sortir avec un nouveau pour boire à l’oeil, et qu’il ne faut pas croire la météo, ni les goélands bretons non plus (mais ça on vous l’expliquera à la prochaine permanence).
François

voir les photos

Le grand Van

Mercredi soir pas moins de sept MSR avaient convenu d’une sortie au Recoin pour monter à la Croix de Chamrousse… et peut-être plus, si ça se présentait. Jeudi 5 décembre à 8h30, Catherine, Sylvie, Bruno, Gilles, Jean-Luc, Paul et moi (Marc Bertier) étions dans les starting blocks, mais nous avons attendu 10 petites minutes un huitième annoncé, mais jamais arrivé !

Dès les premiers virages de la route au-dessus d’Uriage, nous avons trouvé le soleil et nous avons démarré du Recoin, à skis, vers 10h. Montée agréable dans la station fermée en faisant attention aux dameuses. Vers la mi montée, Catherine a réussi à entraîner Paul dans le couloir de Casserousse. Après une petite hésitation, nous nous sommes retrouvés au début de la descente vers les Lacs Robert, destination Grand Eulier ou Les Vans, on verra le moment venu.

Quelques mètres au dessus des Lacs, nous repeautons en direction des Vans en laissant Marc (moi) marmonner qu’il n’ira pas bien plus loin que le col des Lessines où 3 d’entre nous chaussent les couteaux… par confort. Bon gré malgré nous arrivons tous les sept au grand Van (celui de gauche (Nord) !). Belle descente dans une neige quand même variable et même transformée par endroits ! Grand classique, Gilles et moi pestons (gentiment) envers nos compagnons qui ne nous ont pas attendus au col des Lessines… En fait, ils étaient un peu derrière !

Dernier repeautage pour retrouver le sommet de la Croix. Catherine et moi, nous aurions bien shunté une trentaine de m. de montée en passant par Casserousse, mais il était dit que nous découvririons la descente par la piste de Gabouriaux. Ce qui fut fait.

Retour aux voitures (15h), bistro et tutti quanti ! Enfin, tout bien après 1200m de déniv. une belle mise en jambe, non ?

voir les photos

Collet d’Allevard

Nous étions quatre, ce matin, place des Tuileaux : Jean-François, Bruno, Eric (Trouvé) et moi (Marc Bertier). Départ dans les temps vers le Collet d’Allevard (station fermée) avec l’espoir que malgré la belle météo prévue, ce serait moins la cohue des randonneurs qu’à Chamrousse ou à Prapout’. Nous sommes montés jusqu’au Collet sous les nuages et même qqs flocons, puis tout s’est dégagé dans la montée au super Collet. Ambiance magnifique, mais la neige avait visiblement pris la pluie jusque vers disons 1800m. Au sommet de la station, sur l’excellente inspiration de Eric, nous avons continué sur le faux plat légèrement montant jusqu’au sommet des Plagnes et là, après avoir dépeauté, nous avons plongé sur presque 300m de dénivelé, plein nord dans une belle poudre face au Grands Moulins. Après il a fallu remonter ! Et là, comme j’ai sérieusement trainé, JF a refait les 100m du haut, quelle forme éblouissante ! Puis casse croute au soleil, mais le froid nous a poussé à ne pas nous éterniser ! Pour la descente, nous sommes passés dans le classique hors piste sous le télésiège sans problème. Retour à la voiture, et nous avons retrouvé la crasse à l’altitude où nous l’avions laissée ! Retour aux Tuileaux vers 16h.

Belle journée ! Et cette fois, nous avions un paparazzi avec nous (Bruno). Des photos devraient donc suivre !

Et voilà les (superbes) photos de Bruno. Merci bcp !

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén