Meylan ski de rando

le ski autrement

Mois : février 2019 Page 1 of 2

Roche Cornue

28 février Avec Paul C et Marieke,

Randonnée découverte dans un coin peu couru  de la Maurienne authentique (nous étions les seuls skieurs et deux randonneurs). Jolie montée débonnaire sur une croupe avec vue panoramique. Belle ambiance au sommet : une petite arête, un dôme tout blanc et la Roche Cornue qui porte bien son nom. Descente dans une moquette 5* de haut en bas. Seul bémol, un portage de 5 minutes, il reste peu de neige en bas. La bière… à la maison pour soutenir le moral du blessé…

voir les photos

 

 

col des Fouages

28 février Paul J Régis Gueric Jean-François

un petit tour en Maurienne au départ de Premier Villard 1050 m  avec encore suffisamment de neige , démarrage à 8 h 30

Pour une fois Paul n’ira pas au Merlet mais bifurquera sur la gauche à mi parcours pour le col des Fouages avec une belle combe  nord d’environ 600 m en très bonne condition.

une fin de montée à pied ou à ski selon le goût de chacun.

la descente par la route fut une mauvaise pioche même si elle était en neige tout le long, une descente rive droite aurait été préférable selon nos compagnons de route du jour croisés en haut.

photos

col de la petite Vaudaine

21 février Gueric Marc Pascal Jean François

Partis pour un petit  1000 m ou presque

un départ matinal nous permet de démarrer avant les remontées

une brèche nord avec une bonne quantité de neige

une montée au col à 4 tout comme la descente  dans une  bonne neige

un rien chaud pour remonter à la croix en ce beau mois d’avril et descente par la combe de Casserouse.

une rando avec de la longueur, très appréciable  par l’absence de monde

voir les photos

Cabane du Plan – Belledonne Nord

Du 22 au 24 février, avec Catherine, Jean-Luc, Paul et Guy

Vendredi 22 février. La neige étant encore bien présente sur la route au-dessus de Presle, nous dûmes laisser la voiture à La Florence à 845 m et poursuivre à skis, chargés de nos sacs bien lourds. 3 Km plus loin, nous atteignons l’épingle d’où nous espérions partir (1080 m), puis 3,5 Km encore et nous arrivons à la chapelle de Prodin (1350 m). Superbe point de vue sur les Bauges. Ensuite la pente se fait plus soutenue. Nous contournons une pente trop raide, puis atteignons la crête et reprenons quelques forces au Rocher de la Croix. Poursuite sur le chemin vers Bois Brulé en direction du Chapotet. A 1850 m, nous devons alors redescendre vers le refuge du Plan. Une erreur d’itinéraire nous entraine dans une pente un peu raide et une neige transformée, qui vaudra à chacun quelques difficultés. Nous arrivons enfin au refuge du Plan (1800 m), où Paul a déjà entrepris le déneigement de l’entrée, puis du local à bois. Il démarre le poêle cracheur de feu, coupe du bois, déneige l’accès aux toilettes, tandis que nous récupérons autour d’un thé réparateur. Bref, Paul est partout !
18h00, c’est l’heure de l’apéro, un Ti-punch apporté par Paul. Puis dîner arrosé au Petit Chablis, petit Calva normand et extinction des lumières vers 20h30.

Samedi 23 février. Nous quittons le refuge du Plan vers 9h00 et nous dirigeons vers le col d’Arbarétan et descendons au refuge du même nom (1800 m). Remontée au col de la Perche (1988 m) et descente en traversée pour rejoindre le vallon du Grand Canal. Montée débonnaire jusqu’au pied du couloir de la Pointe de Rognier vers 2220 m, où nous laissons nos skis et montons en crampons jusqu’au sommet (2341 m). Le couloir est en très bonnes conditions (40° sur 100 m).
Pique-nique sur la table d’orientation. Vues magnifiques à 360° sur Le Grand Arc, Le Mont-Blanc, La Vanoise, La Meije, Belledonne et La Chartreuse !
La descente s’annonçait très difficile, mais grâce aux conseils de Jean-Luc, Catherine a vaincu sa peur et descendu le couloir sans soucis.
Descente dans une neige excellente jusqu’à la cote 1950 m environ et remontée au Chapotet (2076 m). Retour enfin vers le refuge par un petit couloir étroit.
Nous profitons des derniers rayons du soleil près du refuge jusqu’à 15h30 environ, puis au goûter succède l’apéro, whisky apporté par Catherine, le repas arrosé au Bordeaux Bio et le digestif. On tient jusqu’à 21h00 !

Dimanche 24 février. Même itinéraire de départ que la veille, mais en évitant le refuge d’Arbarétan. Après avoir passé le col de la Perche, nous passons le vallon du Grand Canal pour rejoindre le vallon qui mène au Pas du Gargoton (2254 m). Montée facile jusqu’à ce que les traces nous mènent sur une pente à droite plus raide qui nous encourage à mettre les couteaux … Continuation jusqu’à l’arête où nous pique-niquons tranquillement.
Descente encore dans une neige excellente jusqu’à la cote 1920 m environ et remontée au Chapotet. Retour enfin vers le refuge en suivant l’arête NW du Chapotet pour éviter les barres et descente dans les vernes dans une neige superbe. Arrêt au refuge pour se restaurer, ranger et récupérer nos affaires.
La descente vers Prodin est difficile, mais on s’en sort …

Pour se remettre de cet excellent séjour en Belledonne Nord, nous dégustons une bonne bière à La Rochette, où il est déjà 18h00.
Merci à Paul pour cette superbe organisation et à tous pour l’excellente ambiance.

Voir les photos

le Pas de l’Oeille

Le Pas de l’Oeille – versant ouest

Guerik, Christine, Mado, Jean-François, Brett, Paul C., Jean-Marie, Christine C.

Randonnée contemplative pour ce dimanche toujours printannier.

Nous partons de Villard de Lans, parking des Glovettes ski au pied. Après une courte montée le long de la piste, nous prenons un chemin de terre nous obligeant à déchausser pour rejoindre le Vallon de la Fauge. Nous remontons celui-ci jusqu’à la Combe Charbonnière. Après quelques hésitations et difficultés pour trouver le chemin, certains plein d’énergie remontent la Combe Charbonnière et les pentes sous le Gerbier. Montés trop haut, nous redescendons pour rejoindre le Pas de l’Oeille.

Le casse-croute est pris face à un immense panorama.

La descente se fait tranquillement dans une neige un peu ramollie par la chaleur.

photos Pas de l’Oeille

Grand Colon

22 Février – Finalement nous étions 3 pour aller au Grand Colon ce 22 Février; Laurie, Antoine et moi
Départ de Freydières à 8:30 et montée tranquille à travers la foret, le chemin est bien rempli de neige mais ça a bien fondu par rapport à la semaine précédente.
Il fait grand beau mais on sent déjà quelques rafales de vent météo.
 
La montée par la face NE se fait bien en compagnie d’autres randonneurs et l’arête finale passe à skis sans problème.
 
Au sommet nous faisons une longue pause un peu en-dessous de l’arête pour s’abriter du vent de Nord fort et rafaleux.
 
Descente à 12:45 par la face Sud sur une moquette idéale puis on bascule dans la face Ouest bien béton, le soleil n’ayant pas réussi à la décailler.
 
Fin de la rando à La Gélinotte autour d’une bonne bière comme d’hab.

Philippe

voir les photos

le pas des Bachassons

Le samedi 16 février Mado, Cécile,Jean-Marie, Paul C., Paul J.

direction tranquillettement le pas des Bachassons. Grand beau temps
Descente par le pas de la Selle avec une petite erreur d’itinéraire
On est descendu un peu trop à gauche de l’Auget…. ce qui nous
a valu un peu de « itinéraire sanglier »
Au retour arrêt buffet-extra à La Bâtie.

voir les photos

Le Petit Arc (2 365 m)

Samedi 16 février, avec Christine, Brett, Jean-Luc et Guy

Par cette très belle journée ensoleillée où peu de candidats MSR étaient disponibles, les pentes du Grand et du Petit Arc étaient très fréquentées.
Au départ de Tioulevé (1 280 m), après une remontée tranquille sur le sentier en forêt qui longe le torrent du lac noir, nous arrivons dans cette large combe ensoleillée.
Itinéraire évident et bien tracé. A la cote 2000 environ, nous nous engageons sur des traces qui mènent au lac noir, le contournent par la gauche et nous nous dirigeons vers le Petit Arc en suivant les crêtes côté Sud. La trace est très soutenue, mais tous la suivent sans broncher.
Merci à Jean-Luc qui a encouragé Christine et l’a emmenée jusqu’au sommet.
A 13h00 nous amorçons la descente dans une neige de printemps déjà bien transformée, mais facile.
Pique-nique avant d’arriver en forêt et retour au parking.
Et enfin le pot traditionnel pris sur la terrasse ensoleillée du Relais du Lac Noir, où nous avons passé une bonne heure bien agréable.

Voir les photos

Tour de Chamechine

Le jeudi 14 février….
Claudine, Gilles, Eric, Cheik, Bruno et Paul J.

Comme chaque année, Paul avait envie de faire ce tour avec les bonnes conditions
météo et bonne neige
Grand beau temps….
Après l’oratoire , en bas du Charmant Som, c’est parti pour ce tour un peu sauvage.
Descente dans la poudre, en forêt, jusque au-dessus de la fontaine d’Oursière.
Remontée du pré Batard en plein soleil.
Grâce à une trace très bien faite, nous arrivons sans encombre
au sommet de la crête de Chamechine; de là nous apercevons l’autre groupe
au sommet de Charmant Som.
Descente sous la face Nord dudit sommet.
Nous remontons la vire de Chamechine, avec les précautions d’usage (on s’espace).
Arrivée au sommet et pique nique aux chalets.
Descente tranquille où l’on retrouve l’autre groupe du Charmant Som
Quelle belle journée!!!!!!!

Voir les photos

Granier du 6 au 9 février

4 jours a Granier avec Marieke ( le Chef), Denis, Sylvie, Claudine, Christine, Carine et François, Cécile et Paul, Jean François, Patrice, Florence et Philippe

Mercredi 6… mont Rosset  (1410 – 2440m)

Jeudi 7    Bosse a nous (1270 – 2260m)

Vendredi 8 : Dôme de Vaugelaz (1410 – 2225m) ou petit Chatelet (1410 – 2460m)

Samedi 9 : a nouveaux la « bosse à nous ».

quelques photos du séjour

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén